Collectionner les gens

cache

Œuvre : Avec de vrais morceaux de gens à l’intérieur.

Peinture contributive.

De mai 2017 à septembre 2018, une dizaine de peinture de 2 m / 2 m vont être graffitées par le public dans différents lieux de la ville de Montpellier.

Lieu : Montpellier, France, 2017/18. Exposition Espace Bagouet Montpellier à partir du 19 septembre au 2 décembre 2018.

Texte de référence :

En 1998, puisant son inspiration dans la pratique du graffiti autant que dans une idée particulière de l’art nommée esthétique relationnelle, Yann Dumoget eut l’idée de proposer à son entourage d’écrire ou de dessiner sur ses propres peintures avec de petits feutres indélébiles. Peu après, tandis qu’il peignait une toile par jour pendant un an, les visiteurs se succédaient dans son atelier pour graffiter cet ensemble de 366 œuvres et prendre part à ce qui fut sa première exposition personnelle importante, en l’an 2000, au Carré Sainte-Anne de Montpellier.
Exactement 20 ans plus tard, après bon nombre de pérégrinations artistiques autant que géographiques, l’artiste a souhaité revenir pour l’Espace Dominique Bagouet sur cette pratique initiale qu’il considère toujours comme un pilier important de son travail.
Mises en regard de quelques œuvres de ses débuts, l’exposition comprendra ainsi une dizaine de peintures récentes que l’artiste a proposées aux contributions du public lors d’événements s’étant tenus dans la ville préalablement.
En donnant la possibilité à plusieurs centaines de montpelliérains de différents quartiers d’investir symboliquement l’espace d’exposition avec lui, c’est un portrait singulier de la ville que propose Yann Dumoget à travers l’expression spontanée de ses habitants.

La peinture partagée :

La peinture partagée est pour Yann Dumoget prétexte à des rencontres qui se formalisent ensuite à la surface de la toile jusqu’à figurer un espace commun symbolique où parviennent les échos d’un monde en mutation. Transposition de nos sociétés portées par la révolution numérique vers un modèle contributif et horizontal, la collection d’éléments hétérogènes qui ailleurs pourrait relever de l’altération s’affirme ici au contraire comme une prise en compte stimulante de l’altérité. Motivée par un désir de « compréhension » – au sens étymologique de prendre avec soi – celle-ci renvoie aux notions antagonistes d’hospitalité et d’hostilité à partir desquelles peuvent se penser aujourd’hui les flux humains et culturels générés par la globalisation. Ici, Yann Dumoget fait le pari de croire en la co-construction d’une identité artistique plurielle et apaisée, version picturale d’une utopie qu’il souhaite réalisable. Celle, à l’heure où certains idéaux fondateurs semblent perdre de leur attrait, d’un territoire partagé en bonne intelligence comme base de tout projet démocratique.

 

Onzième session de graffitage le 17 mai , N°5 Galerie , festival genre humain, Montpellier.

nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

 

Dixième session de graffitage le 15 mai , Rivière Consult, Mécènes du Sud, Montpellier.

nivo slider image nivo slider image

 

Neuvième session de graffitage le 05 mai , parade Métèque, Parc de la Guirlande, Montpellier.

nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

 

Huitième session de graffitage le 03 mai , Assemblée générale des Amis du Musée Fabre, Montpellier.

nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

 

Septième session de graffitage le 14 avril , Maison pour tous Marie Curie, Montpellier.

nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

 

Sixième session de graffitage les 23 et 24 mars , Maison pour tous Melina Mercouri, Montpellier.

nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

 

Cinquième session de graffitage du 6 au 10 décembre , Foire d’art contemporain de Montpellier.

nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

Pour voir la vidéo explicative pour Art Montpellier 2017 : cliquez ici

Quatrième session de graffitage du 2 décembre, Maison pour tous Albert Camus, Montpellier.

nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

Troisième session de graffitage du 21 octobre, Maison pour tous Léo Lagrange, Montpellier.

nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

Deuxième session de graffitage du 6 octobre 2017, Maison pour tous Voltaire, Montpellier.

nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

Première session de graffitage du 21 mai 2017, galerie N°5, Montpellier 

(cliquez ici pour voir la vidéo).

_

nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image nivo slider image

 

 

 



Les commentaires sont fermés.